Archive pour avril 2008

Découverte en Chine

Lundi 28 avril 2008

Avec l’aide de bergers, un millier de dessins sur roche datant de l’âge de bronze ont été découverts dans la région autonome de Mongolie intérieure. La plupart des dessins sont gravés sur des roches de granite noir, sur une surface de 5 km dans une vallée située à proximité des montagnes Bayinhudu. Les dessins ont été inspirés de scènes de la vie quotidienne et de scènes de chasse comme une chasse au cerf.

Correspondance d’Anne Frank

Mercredi 23 avril 2008

Le directeur d’une école néerlandaise a découvert dans une caisse contenant de vieilles cartes postales, chez son père brocanteur, une carte de voeux signée « Anne Frank ». La carte a été envoyée d’Aix-la-Chapelle, où la jeune fille résidait en 1937. Elle est adressée à « Mlle S. (Sanne) Ledermann », représente une cloche de Noël avec des trèfles à quatre feuilles, et comprend le texte « Viel Glück im neuen Jahr ».

Nouvelle édition du manuel d’histoire franco-allemand

Mercredi 23 avril 2008

Xavier DARCOS, ministre de l’Éducation nationale, et Klaus WOWEREIT ont présentés le deuxième volume du manuel d’Histoire franco-allemand « Histoire/Geschichte, l’Europe et le monde du Congrès de Vienne à 1945 » dans sa version française, mercredi 23 avril 2008 à la Sorbonne.

Publié par le tandem franco-allemand d’éditeurs, Nathan et Klett, ce manuel constitue un exemple unique, fruit de l’intense coopération franco-allemande dans le domaine éducatif. Il comprendra au total trois volumes destinés aux classes de lycées. Après le volume paru à l’été 2006 pour les élèves de terminale, ce deuxième ouvrage, destiné aux élèves de première, offre la possibilité d une vision croisée de l’Histoire de l’Europe et du monde de 1814 à 1945.

Le point fort de ce manuel franco-allemand est la part laissée à l’interprétation personnelle des faits, pour répondre aux exigences de la pédagogie allemande. « L’enseignement de l’histoire en France privilégie le récit alors que l’Allemagne est plus dans la confrontation critique », précise Pierre Monet, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, et membre du comité de pilotage du projet.

La coopération franco-allemande à donné des idées à d’autres pays européens comme la Pologne et la République tchèque, et la Bosnie-Herzégovine avec le projet de créer un manuel commun aux serbes croates et musulmans. Les historiens franco-allemands se sont également rendu à Kiev, où les autorités planchent sur un manuel commun russo-ukrainien.

arton1078450x343.jpg

Ci dessus la version 2006 pour les élèves de termiale.

Une ville médiéval découverte au Maroc

Mardi 22 avril 2008

Une agglomération médiévale a été découverte récemment à quelques kilomètres au sud-est de Fès suite à des travaux d’aménagement et de construction de l’autoroute entre Fès et Taza. Les fouilles engagées par une équipe d’archéologues de l’INSAP ont mis à jour des constructions en pisé ou en pierre non taillée, dotée d’un réseau hydraulique complexe et sophistiqué et ponctués de fosses ou de silos de stockage pour les productions agricoles. Le mobilier archéologique découvert est aussi divers que riche et comporte des vases en céramique et des monnaies qui ont permis de situer dater ces découvertes entre le XIIe et XVe.

Découverte de vestiges romain aux Pays Bas

Mardi 22 avril 2008

Des archéologues ont découvert des vestiges d’urnes funéraires et d’une villa romaine dans la province de Limbourg. La découverte d’un bâtiment sur des terres romaines est unique en Flandre et pour des raisons de sécurité l’emplacement exact n’a pas été dévoilé.

Vol archéologique

Mardi 22 avril 2008

Le Burkina Faso vient de retrouver 262 vestiges archéologiques datant pour les plus anciens du XIe qui avaient été introduits illégalement sur le territoire français. Ces vestiges sont essentiellement des poteries, galets, et des objets en argile et en bronze.

Déménagement à l’Acropole

Dimanche 20 avril 2008

Le Conseil Central d’Archéologie projette le déménagement des Sculptures du Parthénon dans le nouveau musée de l’Acropole et seront remplacées par de fidèles reproductions. Ce déménagement a pour but d’exposer toutes les statues ensembles, de les protéger de la pollution atmosphérique qui endommage les statues mais aussi pour prouver aux britanniques – auprès desquels un requête a été formulée pour la restitution des frises du Parthénon – que les grecs sont capables de protéger leur patrimoine culturel.

acro2.jpg

Découverte d’un condor

Samedi 19 avril 2008

Une gigantesque silhouette de condor datant probablement de 600 à 800 av. JC. a été découverte dans la vallée de la région d’Ica, dans le sud du Pérou. Le condor est dessiné sur les flancs d’une colline et mesure 137 m de long et 87 m de large. Il s’agirait probablement d’un dessin de la civilisation Paracas ce qui permet de dater le dessin entre 600 et 800 av.JC.

Retrouvailles avec Bach

Mercredi 16 avril 2008

Une composition pour orgue jusqu’ici inconnue de Jean-Sébastien Bach (1685-1750) a été découverte par des musicologues de l’université Martin-Luther en Saxe-Anhalt. Il s’agit d’une fantaisie autour de la cantate sacrée « Wo Gott der Herr nicht bei uns hält » (« Où le Seigneur Dieu n’est pas à nos côtés ») dont seules les cinq premières mesures étaient jusqu’à présent connues. Des chercheurs ont découvert le reste de la composition grâce à une copie rédigée par un ancien Kantor de l’église Saint-Thomas de Leipzig, Wilhelm Rust, détenue par la bibliothèque universitaire de Halle. La bibliothèque avait chargé un hôtel des ventes de Leipzig de vendre aux enchères une partie de la collection du musicien du XIXe siècle Rust. « En parcourant les documents de Rust, je suis tombé sur un morceau de Bach que je ne connaissais pas, c’est ainsi qu’ont commencé les recherches, » a expliqué le musicologue Stephan Blaut.

Des experts des Archives de Bach à Leipzig ont étudié l’oeuvre et confirmé qu’il s’agissait d’un travail de Bach, probablement réalisé entre 1705 et 1710. « Cette découverte enrichit considérablement notre connaissance des premières oeuvres de Bach, » a estimé Wofgang Hirschmann de l’Institut de musique de l’université Martin-Luther.

photo120827360055910.jpg

Depuis la Réunification de l’Allemagne en 1990, des compositions inconnues de Bach sont régulièrement découvertes.

Des fouilles à Stonehenge

Jeudi 10 avril 2008

Les fouilles, dirigés par le professeur Timothy Darvill, de l’Université de Bournemouth, et Geoffrey Wainwright, président de la Société des antiquaires ont pour but de retirer des fragments qui permettraient de déterminer avec précision à quel moment le premier cercle de pierres bleues a été érigé et ainsi déterminer l’évolution du monument dont la construction s’est échelonnée sur environ 1000 ans. Les scientifiques s’entendent généralement pour dire que les pierres bleues ont été mises en place vers 2.600 av. J.C. mais c’est une date extrêmement approximative.

« C’est la première occasion d’utiliser l’archéologie scientifique pour se pencher sur un problème qui a occupé les esprits depuis le Moyen-Age »: Timothy Darvill. Les deux experts avaient déjà déterminé que les pierres bleues utilisées pour construire l’un des cercles de Stonehenge avaient été transportées depuis les monts Preseli, situés à 250km du site. »Les fouilles permettront de déterminer à quel moment les pierres bleues sont arrivées et nous aidera à mieux comprendre la société qui a entrepris un projet de cette envergure », affirme Geoffrey Wainwright. « Nous serons en mesure de dire pourquoi, mais aussi à quel moment le premier monument a été construit », ajoute Geoffrey Wainwright.

swstonehenge08.jpg

La théorie de Timothy Darvill est la suivante : autour du cercle de Stonehenge ont été enterrées de nombreuses personnes mortes de maladies. « Stonehenge était un temple dédié à la guérison, une sorte de Lourdes préhistorique ». Les travaux cherchent à retrouver des « fragments de pierres bleues » et à voir s’ils ont été soigneusement découpés en vue d’être emportés comme une sorte de talisman guérisseur, explique Liam Wolley, étudiant en archéologie.

12