L’épave d’un destroyer anglais retrouvée en Norvège

En 1940, la Grande Bretagne et la France veulent empêcher l’Allemagnele de s’approvisionner en fer en Scandinavie. Au même moment Berlin décide d’envahir la Norvège. Simultanément, la Royal Navy, la Marine nationale et la Kriegsmarine naviguent vers la mer du Nord.  Le 9 avril, les Allemands s’emparent du port de Narvik après avoircoulés les garde-côtes norvégiens. Dix grands destroyers, à court de combustible,  reçoivent l’ordre de rester dans le fjord pour appuyer les troupes terrestres. Le 10 avril, ils sont attaqués par cinq destroyers britanniques. Au cours de cette bataille, le HMS Hunter, le HMS Hardy et deux destroyers allemands sont coulés. Une soizantaine d’années après la bataille,  le chasseur de mines norvégien Tyr a retrouvé les restes du HMS Hunter, gisant à 305 mètres, au cours de l’exercice Armatura Borealis, réunissant les marines norvégienne, britannique et néerlandaise. Détectant un écho avec son sondeur, le Tyr a déployé son robot sous-marin, qui a enregistré des images montrant l’emblème du Hunter.

11258.jpg

Laisser un commentaire