Une nouvelle demeure pour la princesse de l’Altaï

Les autorités de la république russe de l’Altaï (Sibérie) ont procédé à la reconstruction du musée national de Gorno-Altaïsk qui pourrait abriter la momie de la « princesse de l’Altaï » vieille de plus de 2.500 ans, découverte en 1993 dans un tertre funéraire scythe sur le plateau d’Oukok, à la frontière avec la Mongolie. »Nous avons l’intention de construire un sarcophage disposant d’un système de thermorégulation et de créer des conditions nécessaires à la conservation de la momie dans le musée », a déclaré le ministre de la culture M.Filimonov. 

Les archéologues de l’expédition de Natalia Polosmak, qui ont découvert la momie, ont remis la « princesse de l’Altaï » au laboratoire de l’Institut d’archéologie et d’ethnographie de la filiale sibérienne de l’Académie des sciences de Russie à Novossibirsk. Les chercheurs de Novossibirsk et le gouvernement de la république de l’Altaï n’arrivent pas à s’entendre sur le lieu où la momie doit se trouver: à Novossibirsk ou à Gorno-Altaïsk, la capitale du pays. Les habitants réclament le retour de la momie, alors que les chercheurs craignent que le musée de Gorno-Altaïsk n’arrive pas à la conserver.

Laisser un commentaire