Découverte du Lupercal

Dans le Palatin, le mythe fondateur de Rome devient réalité. Lors de travaux visant à consolider les fondements du palais d’Auguste, des archéologues italiens ont découvert par hasard le lupercal, la caverne où la louve allaita Remus et Romulus. Les archéologues avaient percé un puits de forage d’une trentaine de centimètres de diamètre pour explorer le terrain. Grande a été leur surprise de découvrir à sept mètres de la surface un grand hypogée circulaire dont la voûte était décorée de dessins de coquillages et de fresques géométriques avec un aigle blanc peint sur un ciel bleu au plafond.

70ef883a98e311dcb0c343fb948f58ee.jpg

Le lieu correspond aux écrits des Anciens : il se trouve au cœur du Germanum, la partie la plus sacrée du Palatin, en bordure du palais monumental qu’Auguste, qui se proclamait le nouveau Romulus, avait fait édifier face au Circus Maximus, tout à côté de l’église consacrée à saint Anasthase. Le premier écrivain qui a parlé de la grotte est un certain Dionigi di Alicarnasso, historien et enseignant de rhétorique grecque, contemporain d’Auguste : il la situait au pied du Palatin, non loin du Tibre qui débordait fréquemment à l’époque sur le Circus Maximus. Varron, Tite-Live, Ovide, Virgile, Plutarque l’évoqueront à leur tour, sans être toutefois en mesure de localiser son emplacement précis.

« C’est incroyable de l’avoir retrouvée », s’est émerveillé le ministre des Biens culturels, Francesco Rutelli. « Nous avons la certitude raisonnée qu’il s’agit bien de la grotte de la louve », a renchéri le surintendant à l’archéologie, Angelo Bottini. Ces propos ont également été appyés par la responsable des fouilles du Palatin, Irène Iacopi, et le professeur Andrea Carandini.

Le Lupercal est la grotte mythique où se serait échouée la nacelle en osier des deux jumeaux abandonnée aux caprices du Tibre, se trouve en contrebas, à environ quinze mètres de la surface. L’ensemble mesure 6,56 mètres de diamètre et 7,13 mètres de haut.

shewolfsucklesromulusandremus.jpg

Selon la légende, Remus et Romulus seraient nés des amours secrètes entre la vestale Rea Silvia et le dieu Mars. L’oncle de la jeune femme, Amilius, qui avait renversé et tué son frère Numitor pour s’emparer de son trône, la fit mettre à mort et ordonna de noyer les deux enfants. Sauvés par les Dieux, Romulus et Remus furent allaités par une louve dans cette grotte appelé Lupercal, où leur nacelle en osier n’était échouée. Après tué son frère Remus lors d’une dispute sur l’Aventin, Romulus fonda la ville de Rome en 753 avant Jésus-Christ. La première pierre de l’enceinte, de couleur noire, se trouve sur les forums romains, au pied du Capitole.

 

5 Réponses à “Découverte du Lupercal”

  1. P dit :

    Marre du latin

  2. MP dit :

    J’avoue moi aussi. Je dois faire un exposé sur le Lupercal

  3. cece dit :

    on en a tous marre du latin !

  4. Ali dit :

    le latin c’est génial. Et Amulius il n’a pas tué Numitor, il ne l’a que renversé!

  5. lulu dit :

    tu as raison Ali Amulius n’a fait qu’emprisonner Numitor et « Rea » sa s’écrit Réha. Puis le latin c’est juste bien!!!

Laisser un commentaire