Une nécropole juive sous un quartier ouvrier en Pologne

Des ouvriers de la voirie ont découvert des ossements humains provenant de la plus ancienne nécropole juive de Lodz.

Des ouvriers qui creusaient une tranchée à plus d’un mètre de profondeur ont découvert un crâne humain et des os de la colonne vertébrale. Les travaux ont immédiatement été arrêtés pour éviter la profanation des dépouilles. Les autorités craignent qu’il y ait d’autres dépouilles sous terres, ce qui poserait problème pour la ville.

La découverte a eu lieu dans le quartier de Baluty qui fut jadis un important quartier juif, transformé en ghetto par les Allemands pendant la Seconde guerre mondiale. « Les Allemands avaient démoli de nombreuses tombes, mais le cimetière a survécu. Après la guerre, les communistes ont fait construire sur le site de la nécropole un quartier ouvrier, malgré les protestations de la communauté juive de Lodz. Ils ont promis de transférer les dépouilles, mais ils ne l’ont jamais fait », a expliqué M. Keller, le responsable juif local.

Le grand rabbin de Pologne, Michael Schudrich, était attendu vendredi à Lodz pour consultations avec les autorités municipales, car la religion juive interdit tout déplacement des dépouilles. Le cimetière date du début du XIXe siècle et quelque 15.000 personnes y ont été enterrés.

Laisser un commentaire