Hibéria

Depuis plus de deux mille ans, Hibera demeurait un mystère pour les historiens. La ville légendaire, point stratégique que se sont disputé Romains et Carthaginois au cours de la seconde guerre punique (218-202 av. J.-C.) était, on le savait par les textes, située à l’embouchure de l’Ebre, dans le nord-est de la péninsule Ibérique, mais personne n’avait jamais retrouvé de traces réelles de la cité.

Les archéologues ont cependant mis au jour à Tortosa, une ville catalane située à l’embouchure de l’Ebre, les restes d’un mur d’enceinte datant du VIIe siècle av. J.-C. Ce rempart, visiblement édifiée par les Ibères pour se protéger des attaques extérieures, impressionne par sa taille. En clair, il correspond à la protection d’une ville importante. Tortosa est donc bien l’antique Hibera, même si la ville est devenue romaine à l’issue des guerres puniques et a pris, dès le Ier siècle de notre ère, le nom de Dertosa.

2eguerrepunique.jpg

Laisser un commentaire