Monaco-Mongolie

L’expédition archéologique 2007 en Mongolie du Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco vient de se terminer sur le site de Tsatsiin Ereg, au centre de la Mongolie, à proximité du fleuve Tamir. 

Pour la deuxième année consécutive les recherches archéologiques Monaco – Mongolie se sont déroulées sur le site de Tsatsiin Ereg. La campagne 2006 avait permis de commencer le plan de la nécropole et de découvrir une quantité de stèles ornées nommées « pierres à cerfs » en raison des magnifiques gravures de cerfs représentés bondissants sur les quatre faces des monolithes. L’équipe 2007 est composée de 3 archéologues de l’Institut d’Archéologie d’Oulan-Bator et de 6 du Musée de Monaco. Cette nouvelle mission a également été placée sous le Haut Patronage du Prince Souverain et sous l’Égide de l’UNESCO.

La mission a réalisé des relevés de stèles gravées, la documentation des tombes, et a été amenée à fouiller une tombe qui avait été emportée au trois quart par la crue d’un ruisseau et qui était malheureusement vouée à disparaître très rapidement.  Lors des prospections dans la périphérie de la nécropole, l’équipe a découvert un site d’art rupestre, qui représente de nombreux animaux sur les rochers, souvent représentés seuls, parfois luttant entre eux, d’autres fois chassés par des hommes.

gravuresdecouvertes.jpg
Une pierre à cerfs a été trouvée couchée sur le sol à proximité d’une petite sépulture de l’âge du Bronze. Isolée des ensembles funéraires connus elle avait échappé à toutes les prospections précédentes. En plus des gravures de cervidés, cette stèle possède une rare particularité qui est l’ébauche d’un visage anthropomorphe.

steledecouverte.jpg

Une partie de l’équipe scientifique a été mandatée par le Ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Science mongol pour mener une expertise du monastère bouddhiste de la ville de Tsetserleg. Son architecture du XVIIe siècle, abritant le Musée d’Histoire et d’Ethnographie de la région de l’Arkhangaï, nécessite des interventions urgentes, et Monaco a tenu à apporter son soutien financier à la réalisation du diagnostic du bâtiment et des premiers travaux de sauvetage.

7516399m.jpg

Laisser un commentaire