Carabine de Napoléon III retrouvée

Créée et signée par l’arquebusier Louis-Julien Gastinne-Renette, l’arme a été fabriquée à la main en mars 1853 pour l’empereur Napoléon III, avant de rejoindre les collections du musée de l’Armée, aux Invalides à Paris.

La carabine avait disparu pendant la Seconde guerre mondiale, vraisemblablement volée par l’armée allemande. Elle est réapparue au milieu des années 1980, au sein d’un lot acheté par un collectionneur texan. L’homme ne savait pas au moment de la vente que l’arme avait été volée, mais l’a appris par la suite, sans pour autant chercher à la rendre aux autorités françaises. Le collectionneur a tenté de revendre la carabine sur un site américain spécialisé dans les collections d’armes pour 12.000 dollars. Sa petite annonce décrit une carabine de 94 cm de long, portant l’inscription « Gastinne Renette arqr de S.M. Empereur à Paris », et mentionne que l’arme a été prise dans un musée national français pendant la Seconde guerre mondiale.

L’annonce a été repérée par les autorités françaises, qui ont alors pris contact avec le FBI. Des agents fédéraux de San Antonio, en collaboration avec des agents de la brigade des Arts, ont alors monté une opération en se faisant passer pour des acheteurs, et on pu récupérer l’arme.
La carabine doit être prochainement restituée à la France. Le collectionneur pourrait pour sa part être poursuivi pour violation des lois internationales sur les antiquités volées.

contentdo.jpg

3 Réponses à “Carabine de Napoléon III retrouvée”

  1. jeanstory dit :

    These most terrible approach lose anyone is usually to be meters accurate anyway , they these individuals being aware you could憑t|capital t|big t|to|testosterone levels|testosterone|w not|longer|l|r|g|s|h|d|p|T|metric ton|MT|tonne} you can keep them. [url=http://www.voyoto.com/casquette-c-7.html/]jeanstory[/url] jeanstory

  2. courtier dit :

    sensationnelle post, merci bien.
    courtier

  3. Hurault dit :

    - je possède une carabine du même système, brevet du 5 mars 1853;
    la mienne est à canon octo et en calibre 11,6mm à percussion « au
    centre », elle est datée de 1854, et bien marquée comme celle-ci…

Laisser un commentaire