Trésor Viking en Angleterre

L’un des plus gros trésors Viking a été découvert dans une ferme anglaise par deux chasseurs de trésors. David Whelan et son fils Andrew sondaient un champs près de Harrogate (nord) lorsque leur détecteur de métal s’est mis à bipper. ils ont alors commencé à creuser jusqu’à trouver une boule d’argent à plus de 40 centimètres de profondeur. Selon la loi britannique, de telles découvertes doivent être communiquées aux autorités ; les deux chasseurs de trésors ont donc confié la boule à des experts en archéologie qui ont découvert qu’elle était pleine de pièces de monnaie et de bijoux.

Le trésor a été enterré il y a plus de 1.000 ans et se compose d’une collection d’objets provenant d’Irlande, de France, de Russie, de Scandinavie et même d’Afghanistan. Selon le spécialiste, le butin a probablement été constitué grâce au commerce et à la guerre. Son ampleur indique qu’au moins une partie du trésor a été acquise par la force, peut-être lors d’attaques en Europe du Nord et en Scandinavie, a-t-il ajouté. La boule, un récipient argenté du IXe siècle, volé par les Vikings dans un monastère, a été utilisée comme coffre à trésor improvisé avant d’être enterrée. En tout, plus de 600 pièces et des dizaines d’autres objets, dont des lingots d’argent et des fragments d’argent ont été trouvés à l’intérieur et autour du récipient.

bilde.jpg

Dans leurs chroniques, les moines chrétiens des côtes de l’Europe du Nord ont signalé des attaques de Vikings dès le VIIIe siècle. Les attaques se sont étendues à toute l’Europe, de l’actuelle Espagne jusqu’en Turquie. A certains endroits, les attaques se sont muées en invasions à part entière, et des royaumes vikings ont été établis en Grande-Bretagne, en Irlande, et en France, en Normandie, entre autres. Selon le British Museum, le butin a été caché quelque temps après la chute du royaume Viking de Northumbrie en 927. Les Vinkings enterraient souvent leurs richesses en période de troubles.

« C’est une découverte fascinante, c’est la plus grande trouvaille de ce type depuis plus de 150 ans », a déclaré Gareth Williams, un expert du British Museum qui a examiné le butin. Selon lui, c’est la plus grande découverte de ce type faite en Grande-Bretagne depuis celle du Cuerdale Hoard (Lancashire) en 1840, où l’on avait découvert une masse de 8.500 pièces d’argent, chaînes et amulettes.

cuerdalehoard.jpg

Le musée espère acheter au moins une partie du trésor à la famille Whelan, une fois que sa valeur aura été déterminée. Selon le Evening standard, il serait estimé à un million de livres (1,5 million d’euros) et ses découvreurs pourraient percevoir la moitié de cette somme.

Laisser un commentaire