Archéologie biblique

Jeudi 12 juillet, Michael Jursa, un assyriologue de Vienne, venu faire des recherches concernant des tansactions financières, a fait une découverte de taille dans la « Salle des Arches » qui abrite une collection de 130.000 tablettes assyriennes couvertes de caractères cunéiformes, dont certaines ont 5000 ans. Selon lui, il s’agit de la « découverte du siècle » en matière d’archéologie biblique. Cette découverte confirme en effet l’exactitude des faits mentionnés dans les livres historiques de l’Ancien Testament par le prophète Jérémie.

Le Professeur Jursa a vu un nom propre qui lui paraissait familier: Nabu-sharrussu-ukin. Une inscription vieille de 2500 ans déclarait que ce personnage était le « chef des eunuques » de Nebucadnetsar II, roi de Babylone. En vérifiant dans l’Ancien Testament, le Professeur Jursa y a bien retrouvé ce même nom, orthographié différemment: « Nebu Sarsekim », dans le chapitre 39 du Livre de Jérémie. Le prophète rapporte en effet que Nebu-Sarsekim était le « chef des eunuques » de Nebucadnetsar, et qu’en l’an 587 avant Jésus-Christ, il a pris part avec le roi au siège de Jérusalem, quand les Babyloniens se sont emparés de la ville.

C’est un reçu attestant que Nabu-sharrussu-ukin a bien remis 750 grammes d’or à un temple babylonien. Il est écrit en cunéiforme et daté de la 10e année du règne de Nebucadnetsar II, c’est-à-dire de 595 avant Jésus-Christ, 12 ans avant le siège de Jérusalem. L’inscription sur cette tablette est la suivante: « Concernant une mine et demie d’or (750 g.), propriété de Nabu-sharrussu-ukin, chef des eunuques, transmise par l’eunuque Arad-Banitu à Esangila du temple. Arad-Banitu a remis cet or à Esangila. Fait en présence de Bel-usat fils d’Alpaya, garde du corps du roi, et de Nadin, fils de Marduk-zer-ibni. Mois 11, jour 18, an 10 de Nebucatnetsar, roi de Babylone. »

ntablet111.jpg

Il n’est pas rare de découvrir les noms de personnages bibliques dans des documents extrabibliques, mais Nabu-sharrussu-ukin est un personnage mineur de l’Ancien Testament. Le Professeur Finkel a déclaré hier: « Il s’agit d’une découverte extraordinaire, intéressant le monde entier. Puisque Nebu-Sarsekim a bien existé, que dire des autres personnages mineurs de l’Ancien Testament? Un détail très secondaire de l’Ancien Testament s’avère véridique. A mon avis, cela confère une puissance nouvelle à tout le récit de Jérémie. » Les récites du prophète sont donc confirmés grâce à ce reçu.

Laisser un commentaire


Le géoblog de quaternaire |
tsnouak |
la terre ça chauffe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | EXO-CONTACTS
| nouvelle vision
| CEVENNES ET CAUSSES