Des dinosaures dans le Jura

Une équipe de scientifiques lyonnais est en train de mettre au jour à Loulle, dans le Jura, un site paléontologique exceptionnel qui abrite plus de 500 empreintes de dinosaures vieilles de 155 millions d’années.

sgeufh72060707092442photo00quicklookdefault245x162.jpg 

« C’était un jour d’automne en 2004, je faisais mon jogging et je me suis arrêté dans la carrière de Loulle pour souffler. J’ai jeté un coup d’oeil au sol et j’ai tout de suite su que c’étaient des empreintes de dinosaures », indique Jean-François Richard. A première vue, ces empreintes de dinosaures ne sont que des cavités peu profondes bordées d’un bourrelet de sédiments en forme d’ovale pour les pieds ou de croissant pour les mains.

114735746despaleontologuessurlestracesdedinosauresdanslejura.jpg

« Cela fait 40 ans que je me balade ici, jamais je n’aurais imaginé un tel trésor sous mes pieds », s’exclame un des nombreux habitants de Loulle venus observer le chantier.

Les chercheurs et leurs étudiants bénévoles déblaient la carrière et marquent à la chaux les pas afin de retrouver l’itinéraire de chaque animal. Ils ont mis en évidence en 15 jours près de 500 empreintes allant jusqu’à 90 cm de largeur pour un mètre de longueur pour les plus grosses, et renouvelleront les fouilles l’année prochaine. Selon les premières conclusions des paléontologues de l’Université Lyon-I, des petits groupes de sauropodes, grands dinosaures à long cou type diplodocus, sont passés par cette carrière calcaire à plusieurs reprises il y a 155 millions d’années.

« Cette découverte permet une remise à jour des connaissances. Jusqu’ici, les scientifiques pensaient que le Jura à l’époque de l’Oxfordien supérieur était totalement immergé. Or le passage de ces dinosaures démontre que par moment le Jura ressemblait à un paysage lagunaire sensible aux oscillations de la mer », souligne Pierre Hantzpergue, professeur de géologie à Lyon-I.

Malheureusement, aucune loi ne protège les sites paléontologiques contrairement aux fouilles archéologiques. La mairie de Loulle, qui possède la carrière, peut très bien un jour décider de construire par-dessus. M. Mazin et M. Hantzpergue travaillent donc en concertation avec les élus locaux pour définir une future valorisation du site afin de le protéger.

Une réponse à “Des dinosaures dans le Jura”

  1. Eva dit :

    Petite je voulais faire archéoologue, les fouilles, les découvertes, les dinosaures ça m’a tjr interessés mais bon un bac est recommandé pi les études sont longues dc tant pis :(

Laisser un commentaire